Accueil > Blog > Santé > COMPRENDRE LE FONCTIONNEMENT DE VOTRE ORGANISME EN CES TEMPS D’ACCÉLÉRATION DES ÉNERGIES

COMPRENDRE LE FONCTIONNEMENT DE VOTRE ORGANISME EN CES TEMPS D’ACCÉLÉRATION DES ÉNERGIES

Publié par sentiersdubienetre.com dans Santé le 15/04/2017 à 11:51

par Nathalie Fargin

Bonjour à tous !

Vous qui êtes soucieux de votre bien-être et de votre santé, j’ai éprouvé le souhait de vous communiquer des informations que j’ai découvertes depuis déjà plusieurs années. Vous en faites ce que vous voulez, mais sachez que j’ai personnellement testé ce qui est présenté là, et sincèrement, çà fonctionne. Je serais bien sûr tentée de vous dire de vous écouter et de ne prendre que ce que vous vous sentez prêts à mettre en place aujourd’hui, mais avec les énergies puissantes d’ascension actuellement, il est primordial de prendre soin de son corps pour deux raisons :

  • l’accélération des énergies et le changement de dimension qui est en cours peut accentuer des blocages de tout ordre (physique, émotionnel, mental et spirituel) afin d’être libérés. L’élévation du taux vibratoire risque de provoquer des désagréments dans votre corps s’il ne suit pas le chemin adéquat vers la 5D : c’est-à-dire qu’une purification de votre organisme est nécessaire sous peine de voir apparaître certains problèmes physiques ou peut-être même des maladies (surtout si vous avez pris de mauvaises habitudes alimentaires depuis longtemps). Ce n’est pas inéluctable, comprenez bien, je ne veux alarmer personne (moi la première car cela m’est arrivé de manger des aliments inadéquats de temps en temps). Soyez simplement conscient de ce qui se passe en prenant vos propres responsabilités. Pas de jugement non plus à avoir sur vous, vous ne feriez que vous en rajouter une couche (c’est pas le but).
  • d’autre part, l’élévation du taux vibratoire est facilitée lorsque votre corps se nourrit d’aliments qui produisent un maximum d’énergie (vivante).

Un point essentiel me semble tout d’abord nécessaire à clarifier : vous mangez pour être en bonne santé et plein d’énergie, n’est-ce pas ? Si vous vous faites plaisir au passage, c’est merveilleux. Mais si vous recherchez la satisfaction purement gustative, vous allez négliger des aspects essentiels à l’équilibre de votre corps. Notamment, des aliments nocifs pour votre santé, une quantité trop importante par repas et un besoin immédiat de combler votre faim ; comme si c’était la seule chose de la journée que vous attendiez avec impatience. C’est pourquoi, il est préférable de privilégier une nourriture qui n’est pas uniquement relative aux seuls plaisirs de vos sens mais plutôt à « l’énergie » qu’elle contient et, bien évidemment, à sa qualité alimentaire ; c’est-à-dire au niveau de ses composantes nutritives : vitamines, sels minéraux, oligo-éléments, enzymes, etc.

Une chose importante à savoir : par repas, une quantité nutritive de base est à respecter (de préférence) sous peine de mal digérer, vous alourdir (physiquement et spirituellement), tomber plus facilement malade (avec le temps) ou avoir des difficultés à éliminer.

Cette quantité de base, la voici : joignez vos deux poings (allez-y, faites-le). Mettez vos deux poings fermés côte à côte. Voilà la quantité d’aliments que vous devriez ingurgiter à chaque repas.

  • 2 poings le matin
  • 2 poings le midi
  • 2 poings le soir
  • 1 poing suffira pour le goûter (si c’est nécessaire pour vous)

Pourquoi ?

Parce que cette quantité représente tout simplement la « taille de votre estomac ». Et oui ! La taille de votre estomac. Pourquoi vouloir manger plus que ce que votre estomac peut contenir ? Vous n’êtes pas des oies (une douce pensée pour ces pauvres bêtes, au passage). 

Vous pourrez donc constater que l’être humain a tendance à manger beaucoup trop. Encore une fois, nous ne vivons pas pour manger, nous mangeons pour être en vie ! Et ce qui nous maintient en vie, ce sont les aliments plein d’énergie.

Conclusion : plus vous mangez des aliments riches en énergie, moins vous avez besoin de manger en quantité (il existe des tas d’ouvrages sur la richesse énergétique des aliments ; je vous invite à les consulter).

Cette idée qu’il faut manger beaucoup pour être en forme et en santé est donc totalement fausse. C’est tout le contraire. Plus vous mangez en quantité, plus vous alourdissez votre organisme, le faites travailler plus longtemps, plus difficilement, êtes plus facilement sujet aux maladies, sans compter votre énergie spirituelle que vous faites végéter.

Un autre facteur : la rapidité avec laquelle vous pouvez mangez. C’est très nocif pour l’organisme. Sur ce site, je vous propose des exercices sur la découverte de vos sens qui vous aideront à « prendre le temps » d’apprécier tout ce qui vous entoure. Faites-le au cours de vos repas, c’est très instructif, vous verrez. Vous partez à la découverte des formes, des couleurs, des textures, des odeurs, des saveurs, etc.

A présent, voici un point essentiel dont il est intéressant de tenir compte pour aider votre corps à bien digérer, bien éliminer et être en bonne santé.

 

COMMENT FONCTIONNE MON ORGANISME ?

On peut affirmer que votre organisme fonctionne selon trois étapes obligatoires qui se répètent inlassablement :

  1. La Consommation
  2. L’Assimilation
  3. La Digestion

En suivant correctement ces trois phases, vous offrez à votre corps la meilleure façon d’être en harmonie.

  1. Au cours de la première phase, qui s’effectue de 12h à 20h, et uniquement dans l’intervalle de ces horaires, vous pouvez consommer des aliments solides.
  2. La phase de l’assimilation se passe de 20h à 4h du matin. Il est donc conseillé de vous reposer durant cette période afin de permettre à votre organisme de digérer le plus facilement possible.
  3. La dernière phase, celle de l’élimination, doit être grandement facilitée. De 4h du matin à 12h (vous n’êtes pas obligés de vous lever la nuit pour boire ; attendez d’être levé), il vous est conseillé de consommer beaucoup d’eau et de fruits aqueux pour aider votre système digestif à se libérer plus aisément des toxines et des aliments accumulés dans votre estomac et vos intestins. En fait, nous ne devrions pas manger d’aliments solides durant cette période (je sais, pas facile à avaler pour certains, désolée !).

 

SYMPTÔMES DONT IL FAUT TENIR COMPTE

  • Trop d’aliments provoquent un ralentissement de votre métabolisme et des symptômes d’ordre mentaux (esprit confus, impression d’être embrouillé, comme « dans du coton », idéation lente, mémoire défectueuse, indécision…)
  • Trop peu d’aliments provoquent une élimination insuffisante et des symptômes émotionnels (impression de lassitude, dépression, manque d’entrain, mauvaise humeur, anxiété…)
  • Des aliments inadéquats provoquent un signal d’alarme dans votre organisme et des symptômes physiques (paupières enflées ou collées, yeux rouges, jaunes, vue trouble, besoin de se moucher, nez bouché, bouche pâteuse ou sèche, langue chargée d’un enduit blanc ou jaune, besoin de tousser et de cracher, mauvaise haleine, douleurs du cuir chevelu, maux de tête, d’estomac, du ventre ou d’autres parties du corps, douleurs, lourdeurs, raideurs et faiblesses dans les articulations et les muscles, troubles de la peau et des cheveux, vertiges, fatigue générale, etc.)

 

Enfin, pour finir ce petit exposé, voici les 4 principales catégories d’aliments et leurs effets sur nous.

  1. LES ALIMENTS BIOGENIQUES (qui engendrent la vie)

Ils sont la base qualitative idéale de notre alimentation. Ce sont les graines, céréales, légumineuses, herbes et légumes germés ou à l’état de jeunes pousses. Au début de leur croissance, les plantes sont d’une extrême richesse en substances qui renforcent la vitalité de nos cellules et leur permettent une régénération constante (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés, enzymes, hormones végétales, bio-stimulines, etc.)

2. LES ALIMENTS BIOACTIFS (qui activent la vie)

Ils sont la base quantitative idéale de notre alimentation. Ce sont les baies, fruits, herbes, légumes, légumineuses, graines, céréales et oléagineux (amandes, noix, noisettes…) parvenus à maturité et consommés en parfait état, crus ou trempés.

Les aliments biogéniques et bioactifs forment la catégorie des aliments vivants. Ils ont été prévus par la Nature pour assurer la vie et le bien-être de l’être humain. Leur consommation apporte vitalité et santé à tout âge.

3. LES ALIMENTS BIOSTATIQUES (qui ralentissent la vie)

Ils comprennent les aliments dont les forces vitales ont été diminuées par le temps (aliments crus stockés), par le froid (réfrigération, surgélation), ou par la chaleur (cuisson). L’utilisation d’aliments biostatiques est le résultat d’habitudes sociales. Leur consommation assure le fonctionnement minimum de notre organisme, mais entraîne le vieillissement des cellules puisqu’elle n’apporte pas les substances vivantes nécessaires à leur régénération.

4. LES ALIMENTS BIOCIDIQUES (qui détruisent la vie)

Ils sont devenus prépondérants dans le mode alimentaire occidental. Ce sont tous les aliments dont les forces vitales ont été détruites par les procédés physiques ou chimiques de raffinage, de conservation ou de préparation. Les aliments biocidiques ont été inventés par l’homme pour sa perte. Ils empoisonnent peu à peu ses cellules par les substances nocives qu’ils contiennent.

Il faut savoir que, même à faible dose, tout produit chimique ajouté aux aliments est toxique. Les procédés modernes d’agriculture et de traitement industriel des aliments apportent à notre corps des substances qui paralysent notre instinct alimentaire, perturbent notre assimilation et bloquent notre élimination. Ils affaiblissent peu à peu notre système de défense, sont la cause de multiples troubles de santé et ouvrent la porte aux maladies dites de civilisation (maladies cardio-vasculaires, cancers, rhumatismes, diabètes et autres maladies dégénératives, maladies mentales). 

 

Voici la source de mes informations :

« APPRENDRE A SE NOURRIR » – Un trésor pour votre santé – du Docteur Soleil (Editions Soleil)

Ce petit livre, conçu de façon très ludique, est un véritable bijou ! Je ne sais pas s’il est encore édité, par contre.

En attendant, prenez soin de vous !

Nathalie Fargin – Inspiratrice de Solutions  http://www.imageetguidance.com

Via La Presse Galcatique

 

Mots clés : alimentation - énergie - taux vibratoire

Liens - Partenaires Bien-être - Sites Amis et Partenaires - Liens ésotériques - Contact - Crédits