Accueil > Blog > Hypersensibilité > 3 Clés pour Accueillir Votre Hypersensibilité - Carol Pirotte et Mathilde Juan

3 Clés pour Accueillir Votre Hypersensibilité - Carol Pirotte et Mathilde Juan

Publié par sentiersdubienetre.com dans Hypersensibilité le 19/05/2017 à 11:11

15 à 20% de la population est concernée par l'hypersensibilité, peut-être êtes-vous concerné sans le savoir....

Ces caractéristiques font-elles partie de votre vie ?

- Je ressens comme s'ils étaient miens, les besoins, les émotions et les vécus de ceux qui m'entourent.

- J'ai horreur des conflits.

- Je me sens souvent assaillie par un sentiment de mal-être, voir comme un voile de tristesse qui me recouvre et m'empêche de profiter de la vie et des autres.

- Je suis très douée pour satisfaire les besoins de mon entourage, même avant qu'ils en aient conscience eux-mêmes mais j'ai énormément de mal à prendre soin de moi.

- J'ai du mal à m'affirmer et à prendre ma place dans ce monde, pourtant j'ai l'impression d'avoir une mission à accomplir.

- Depuis petite on m'a souvent dit que je suis trop sensible, que je me prends trop la tête ou que je suis trop anxieuse et pas assez "cool" et "zen".

Si vous avez répondu oui à une ou plusieurs de ces questions, l'impression d'être "le vilain petit canard" de l'histoire vous est probablement familière.

Vous savez ? Cette sensation d'être différente des autres, sans toutefois arriver à mettre des mots dessus ? Et cette tendance à essayer à tout prix de te changer pour devenir plus "normale".

Cette impression qui vous a probablement amenée à rentrer dans un moule à un moment ou à un autre de votre vie et à essayer de faire comme les autres pour compenser une forme de différence que vous préssentiez bien sans toutefois arriver à la nommer, vous faisant croire que vous rêviez peut être et que vous aviez tous les torts.
Tout comme "le vilain petit canard", vous avez peut être essayé de vous conformer aux attentes de votre entourage au détriment de l'expression de vos propres rêves et besoins. Vous avez cancané au lieu de siffler. Vous vous êtes recourbée au lieu de vous dresser, bien droite. Peut être même qu'à force d'essayer d'être quelqu'un d'autre, il vous est arrivé de ne plus savoir qui vous étiez, ni quelle était votre place, en allant même jusqu'à vous demander si vous en aviez une, de place.
Pour vous sentir mieux, vous êtes peut être devenue experte dans l'art de la suradaptation pour être (ou du moins paraître) moins intense, moins prise de tête et plus "zen". Plus "normale"  - ou plus canarde - en somme.

Malheureusement, malgré de nombreux efforts, l'épuisement nerveux, le moral au ras du sol et l'estime de toi en chute libre ont été la douloureuse monnaie courante que vous avez récoltée à la fin de vos journées les plus sombres. Tel le "vilain petit canard", vous avez parfois juste l'impression d'être anormale, décalée, voire une sorte d'extraterrestre, sans savoir comment y remédier.
 

S'il y a bien quelque chose que vous devez savoir c'est que contrairement à ce que vous pouvez penser, il n'y a rien qui cloche chez vous !!

Carol Pirotte

https://soinsenergetiques.fr/

 

Mots clés : hypersensibilité

Liens Amis - Partenaires Bien-être - Sites Amis et Partenaires - Liens ésotériques - Contact - Crédits